90s style MelodicTechno/Electronica/EDM

Hi there,

I’m here to present you my work as KENKA.

My first EP “LN+PT” was released and distributed the 20th December and have already a certain notoriety, it mixes Techno/Electronica/EDM/EBM. A second release, a 2 tracks Single named “GEDICHTE”, is planned for digital platforms for the 1st January but is already released on Bandcamp. It has been as well polished as the first release and will last a total of 13 minutes. My work is distributed on all the digital platforms, including Beatport, and there are non-distributed releases that you can find on my Bandcamp.

I hope you’ll enjoy and keep up following my music.

Cheers and keep hope.

KENKA

1 Like

New track.
Cover of a Turkish song

Two videos from the EP Cotton Castle.

Enjoy and cheers.

Full EP here.

Gedichte (ditto.fm)

Ln+Pt (ditto.fm)

"Suivi d’une mort impie
A travers les pâles cités
Le Malheur rôde, nous épie
Prés de nos seuils épouvantés

Où fuir? Sur le seuil de ma porte
Le Malheur, un jour, s’est assis
Et depuis ce jour je l’emporte
A travers mes jours obscurcis

(A travers mes jours obscurcis)

Et depuis ce jour je l’emporte
A travers mes jours obscurcis

Quand on est si loin, si seul, si triste
Toutes démarches difficiles deviennent impossibles
On s’observe, on se craint soi-même, et l’on se suicide
Dans la peur de se laisser mourir

J’ai jeté ma vie aux délices
Je jouis, je souris à la volupté
Et les insensés, mes complices
Admirent ma félicité

En vain je redemande aux fêtes
Leurs premiers éblouissements
De mon cœur les molles défaites
Et les vagues enchantements
Le spectre se mêle à la danse
Retombant avec la cadence

(Le spectre se mêle à la danse)

Et de mon cœur les molles défaites
Et les vagues enchantements
Le spectre se mêle à la danse
Retombant avec la cadence
Et tache le sol de ses pleurs
Et de mes yeux trompant l’attente

Quand on est si loin, si seul, si triste
Toutes démarches difficiles deviennent impossibles
On s’observe, on se craint soi-même, et l’on se suicide
Dans la peur de se laisser mourir

Quand on est si loin, si seul, si triste
Toutes démarches difficiles deviennent impossibles
On s’observe, on se craint soi-même, et l’on se suicide
Dans la peur de se laisser mourir

(A travers mes jours obscurcis)"